Test du téléviseur Sony KDL-40R470A

Face à la concurrence, la grande marque Sony se doit de tout faire pour gagner le cœur des consommateurs. Cela semble être un pari réussi grâce à sa gamme de téléviseurs d’entrée de gamme à petits prix. Il s’agit de la série R470A qui propose les fonctionnalités basiques d’un téléviseur moderne pour les budgets serrés. Mais que valent-ils réellement ? Voici, testé pour vous, le téléviseur Sony KDL-40R470A, la version de 40 pouces même si la série propose également un modèle de 46 pouces.


La qualité d'image

Test du téléviseur Sony KDL-40R470A – La qualité d'image

Test du téléviseur Sony KDL-40R470A – La qualité d'image

Le téléviseur KDL-40R470A de Sony dispose d’une dalle S-PVA fabriqué par Samsung. Selon une image en mode macro, l’on remarque que les chevrons y sont placés horizontalement au lieu de l’être à la verticale. Cela peut influencer les angles de vision. Aussi, selon une sonde, l’on a pu relever une variation de luminosité à 130% de plus ainsi que 60% de moins sur les côtés pour 100% de plus ainsi que 70% de moins de haut en bas alors qu’en général, cela devrait être le contraire. Cependant, la dalle se présente plutôt bien de face et c’est plutôt bon signe puisque ça en est l’usage le plus habituel. En effet, elle présente un taux de noir mesuré à 0,05 cd/m² ainsi qu’un taux de contraste de 3270:1. Cela est excellent pour une utilisation de la télévision de jour ou dans une pièce sombre. Le petit hic réside dans le fait que le rétroéclairage Led derrière la dalle ne soit pas assez suffisant. Ainsi, dans une pièce un peu trop éclairée, l’image peut manquer d’éclat. Mais en général, l’image qu’offre le téléviseur Sony KDL-40R470A est naturelle avec des couleurs fidèles et une luminosité bien équilibrée. Autre point positif de la dalle, elle est dotée d’une excellente réactivité, ce qui ravira les joueurs. Quant au mode 100Hz, l’on s’aperçoit qu’il ne sert pas vraiment à grand-chose vu que le téléviseur n’est doté d’aucune éventualité pour compenser les mouvements ; il ne s’agirait donc que d’un argument attrape-client.

Le clouding

Voyons maintenant le clouding de Sony KDL-40R470A. Pour ce faire, il a fallu faire des mesures du degré de noir sur différents points de la dalle. Résultat, le rétroéclairage Led n’est pas rationnel. Ainsi, avec une variation de 40% entre le centre et les côtés, les modèles de ce téléviseur risquent d’avoir du clouding au centre même de la dalle. Evidemment, il faut positiver, cela est moins visible que du clouding dans les coins de la dalle.

L’ergonomie

Test du téléviseur Sony KDL-40R470A – L’ergonomie

Test du téléviseur Sony KDL-40R470A – L’ergonomie

Côté ergonomie, Sony KDL-40R470A dispose d’un design plutôt soigné. Le téléviseur a en effet une coque originale avec une barre sise en bas jusqu’au pied en métal brossé. Le pied de cette TV est justement fixe et ouvert. Quant à la connectique, il n’y a que le strict minimum à l’arrière du téléviseur. Il y a une Péritel, un YUV mixée à un composite, mais aussi deux entrées HDMI et un port USB qui soit dit en passant ne sert finalement à rien vu que le poste de télé ne peut supporter les fichiers lourds. Il n’y a évidemment aucune Wi-Fi ni de connectique Ethernet pour son prix.

L’audio

Au niveau du son, les tests ont été effectués en milieu calme afin de bien en discerner la qualité. Verdict, la qualité du son est plutôt bonne à faible volume (volume d’écoute moyenne). L’on remarque que les médiums et les aigus sont bien équilibrés. Par contre, dès que le volume est monté un peu plus, le son sature complètement avec des basses quasi inexistantes. Pour bénéficier de plus de qualité au niveau du son, il est ainsi recommandé de s’équiper de kit audio en sus.

Cette entrée a été publiée dans Television, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire